Taxe Google: la réalité et la fiction [résumé des derniers épisodes]


Il semblerait que l'e-commerce et l'e-pub de France échappe de justesse à la fameuse Taxe Google

 

Résumé des épisodes (accrochez vous !):

  1. Le sénateur Philippe Marini propose une nouvelle taxe sur la publicité en ligne car il trouve anormal que Google ne paye que la TVA en France (pas de charges sociales ni d'IS ou presque, via la technique du sandwitch hollandais)
  2. La taxe Google est rajoutée dans un projet de loi de finance et votée vite fait bien fait. Tout le monde se rend compte alors qu'elle va taxer tous les acteurs du web en France sauf Google
  3. De décembre dernier un report de l'application de 6 mois est accordé. On ne sait toujours pas ce sur quoi porte la taxe exactement.
  4. La députée Laure de La Raudière fait voter un amendement pour annuler cette taxe un mois avant sa mise en place à l'assemblée nationale
  5. Le sénat annule l'amendement de l'assemblée en commission des finances "pour la beauté du geste" dixit  Jean Arthuis...
  6. La sénatrice Sénatrice Catherine Morin-Desailly propose un amendement au sénat pour annuler l'annulation de l'amendement qui annule la taxe Google. [today]

Vous êtes déçu que cette saga se termine ? Mais non !

Comme le CNN (Conseil Numérique) l'indique dans son communiqué: ce dernier amendement"tend à entériner définitivement la taxe Google".

Nous ne sommes donc pas totalement à l'abri d'un épisode 7. Quel serait alors le scénario  ?

  •  La Commission européenne décide de reprendre la super idée frenchie de la taxe Google pour l'ajouter à son projet de directive eCommerce
  • Jacques Chirac fait bloquer l'amendement du sénat par le conseil constitionnel pour faire rager Sarko et faire élire Hollande au nom de la fracture numérique en Correze
  • Dominique Strauss Kahn annonce lors de son procès qu'il a été victime d'un complot des Anonymous visant à empêcher la taxe Google de refinancer la dette greque

 To be continued (ou pas...)

Pêche aux trolls


Pêche aux trolls

Petite polémique suite à l'article du patron de Google qui fait la pub de Pêcheur. com dans Le Monde: Un associé du fond Sofinnova, ex-boss de Wanadoo publie une réponse qui relègue notre ami e-commerçant à un détail folklorique, loin des enjeux numériques que sont l'algorithme panda la position dominante de Google.

L'ami Olivier, patron de pêcheur.com y va lui aussi de son droit de réponse, soulignant le mépris pour les PME provinciales qui est malheureusement un vrai mal européen.

En effet, l'article d'Olivier Sichel de Sofinnova oublie de préciser combien l'Europe a gaspillé dans le but de créer un concurrent à Google: Sans succès ! Même si nous investissons moins que les USA, il y a quand même de gros montants qui financent l'innovation numérique en Europe. Sauf qu'ils sont captés quasi-exclusivement par les grands groupes Telco et leurs spin-offs. Et les rapports d'experts continuent de s'empiler pour expliquer que l'innovation de rupture se trouve au contraire dans les PME indépendantes. Celles qui justement ne voient jamais l'ombre d'une aide ni d'un marché public pour se développer car c'est bien trop compliqué et lent par rapport à l'évolution du web.

A la décharge de Mr Sichel, je peux comprendre son affolement et sa rancoeur envers Google: L'une des starts-ups au portefeuille de Sofinnova dont Olivier Sichel est administrateur est particulièrement exposée au panda.

 
Twenga
Les courbes de Google trends montrent que depuis le début de l'année, l'audience du shopbot Twenga est mise en difficulté. Mais je trouve un peu gonflé de venir dénoncer l'hégémonie de Google quand ça marche mal, alors que Twenga a justement connu une croissance fulgurantes ces dernières années grâce à une excellent référencement naturel sur Google !

Je pense toujours qu'une régulation du domaine du search est de plus en plus indispensable, mais s'il y a bien une chose à faire, ce n'est pas donner plus du subventions aux Quaros et autres pompes à finances, mais plutôt d'arrêter de jeter l'argent public par les fenêtres et s'occuper plus sérieusement de booster les PME d'auvergne (et d'ailleurs) en commençant par leur accorder le crédit qu'elles méritent.

A lire aussi:

Le billet du capitaine commerce sur le sujet

Le billet du chevalier blanc de l'e-commerce

 

 

z-commerce


Cette semaine le e-G8 a fait la une des medias. De ce que j'en ai lu ou vu, il n'en est pas sorti grand chose de neuf. Cela à au moins le mérite de mettre le web sur le devant de la scène. Et concernant le web, il y a beaucoup d'actualité, en particulier dans l'e-commerce.

On en discute avec Maxime et Mathilde dans le second podcast de "Checkout".

z-commerce

Et je profite de cette note pour faire un petit abécédaire sur les déclinaisons à la noix du terme e-commerce:

a-commerce: Vente sur la marketplace d'Amazon

b-commerce: Vendre sur Internet mais en Belgique

c-commerce: Vendre de particulier à particulier via Internet (C2C)

d-commerce: pas encore pris (Daniel-commerce ?)

e-commerce: Commerce electronique (à retenir pour Mr Besson notre ministre)

f-commerce: Commerce sur Facebook (réservé aux plus de 13 ans)

g-commerce: Vendre sur Google et avec Google (google adwords pour la pub + google pages pour le produit + google checkout pour payer + google docs pour la compta +  gmail pour le CRM + youtube pour passer le temps en attendant les ventes)

h-commerce: Le business en ligne autour du hack (via un film documentaire)

i-commerce: version Jacques Toubon du e-commerce

k-commerce: Commerce en ligne de la connaissance (Knowledge commerce)

l-commerce: local-commerce. Du business avec plein d'outils de géoloc

m-commerce: Commerce sur mobile ou mobile à faire du business avec les commerçants

n-commerce: non merci le m-commerce je n'y crois pas trop pour l'instant

o-commerce: vendre avec OS-commerce, la plateforme open source pionnière (ça existe encore des marchands sur OS commerce ?...) 

p-commerce: Vendre avec Paypal (cf m-commerce et c-commerce)

r-commerce: Vendre sur Rue Du Commerce (en France seulement)

s-commerce: Social commerce. Concept marketing pour consultants afin de justifier l'absence de ROI.

t-commerce: convergence ultime entre le web marchand et la TV connectée. Le t-commerce c'est faire son shopping en ligne en regardant la télévision. Je vois une pub, je prend la télécommande et j'achète...

u-commerce: Concept publicitaire des super marchés U (bien vu !) qui ont récemment racheté télémarket.

v-commerce: Vendre dans des mondes virtuels comme Seconde life. Ceux qui s'y sont essayé n'en sont jamais revenus pour dire comment cela fonctionne.

x-commerce: Evidemment le commerce lié au porno en ligne qui est florissant

MAJ: Vu que le "e" est imprenable, eBay a décidé au bout de 10 ans  de se rabattre enfin sur une autre lettre et du coup c'est le x-commerce: L'e-commerce de la prochaine génération avec pour démarrer le rachat de Magento.

y-commerce: Comme le g-commerce mais avec Yahoo! sauf que ça ne fonctionne pas

Manque donc encore le Q, le W et le Z a ce petit abécédaire. Si vous avez des suggestions...

 

Pandaranol = Panda + parano + pas de bol


En pleine crise de paranoïa autour du nouvel algorithme Google nomé Panda, un concours mondial de référencement est lancé sur le mot imaginaire "pandaranol".

Un peu comme dans un match de catch, les gentils white hats et méchants black hats vont donc s'affronter jusqu'en juillet pour conquérir les premières places du moteur de recherche sur ce mot clef. Tous les coups sont permis. 

A la clef, des lots mais surtout une très belle publicité pour celui qui réussira a gagner la compétition.

 

Pandaranol: Black hat et white hat traquent le panda

 

Le journal du net en parle aussi

Guet-apens sur Facebook


Le f-commerce est encore loin d'être une réalité sauf pour ceux qui vendent les solutions d'intégration aux e-marchands en quête de trafic non estampillé Google

/daniel_broche/page/3/picsay-1305577517.jpg

Discutons e-commerce


Capitaine Commerce defendra t'il l'e-commerce français lors de l'e-G8 ?

Discuter web et e-commerce, voilà le programme de ceux qui se rendront très prochainement à l'e-G8 pour déterminer l'avenir du net. Neutre ou pas ? Avec des firewalls continentaux ?

N'ayant pas la chance de participer à ces discussions de haut vols, je me rattrappe en podcastant avec mes deux amis Maxime et Mathilde nos palabres non moins agréables: Cela s'appelle Checkout et si ça plait nous essayerons de renouveller l'exercice lors de nos brefs moments de répits.

Google sanctionne des fleuristes en ligne au moment de la fête des mères


Pour avoir enfreint les règles de Google en achetant des backlinks sur des noms de fleurs, des emarchands US payent le prix fort: le moteur de recherche les sanctionne en pleine fête des mères !
Cultiver sa visibilité en ligne c'est possible, mais attention à ne pas devenir l'arroseur arrosé.

/daniel_broche/page/3/picsay-1305136564.jpg

Envie de fraise fait le buzz


Buzz assuré pour le site web qui surf sur les rumeurs de grossesse de Carla Sarkozy. Pas sur que cela aide à faire apprécier le web au président.
Je me demande qui sera le prochain pour en rajouter une couche ? L'echograFree ? Allochuiné.com ? ...

/daniel_broche/page/3/1304976494-picsay.jpg

Google panda s'en prend au duplicate content


Created with PicSay on my HTC Magic

/daniel_broche/page/3/picsay-1304937591.jpg

Google panda arrive en France



/daniel_broche/page/3/1304703951-picsay.jpg





A propos

  • Ce blog a pour but de relayer sur la toile ce que je trouve ou ce que je pense concernant mes principaux centres d'intérêt: l'e-commerce et en particulier Discounteo.com, le site d'electromenager que je dirige; la montagne; les technologies de l'information; etc...

  • Ce blog est publié par : Daniel Broche.
    Service technique d'hébergement : Sixapart S.A. 104 Avenue du Président Kennedy 75116 Paris - Tél. : 0144141660.
    Les propos sur ce blog ne sauraient engager la reponsabilité de Discounteo


  • Archives du blog

Suivez mon blog


Abonnez vous gratuitement Cliquez ci-dessous
Add to netvibes
 http://www.wikio.fr

Add to Google Reader or Homepage

Mes autres comptes

Facebook Skype Twitter
-->